• Plan de travail

    En mars dernier (2015), je faisais un point sur l'organisation que j'avais mis en place en début d'année. Et voilà où j'en étais:

    Nous avons dépassé la moitié de l'année scolaire; il est temps de faire un point sur mon organisation de classe. Je vous en avais parlé ici au mois de septembre. Aujourd'hui, les choses ont bien changé. L'organisation avec inscriptions et ouverture échelonnée des ateliers a bien fonctionné pendant 1 trimestre, puis les difficultés sont arrivées. Des élèves moins motivées, une classe de plus en plus bruyante, bref, il fallait changer.

    Pourquoi ce fonctionnement n'était plus adapté? Pour 2 raisons je pense:

    - Les élèves ont vraiment accroché aux ateliers individuels de manipulation, il devenait donc difficile de les orienter vers un autre atelier.

    - Cette organisation demande de préparer beaucoup d'ateliers à l'avance afin d'avoir toujours ce qu'il faut sous la main lorsqu'il y a besoin de changer un atelier. Je n'arrive pas à travailler de cette façon. Je ne sais pas préparer des activités avec plusieurs "coups d'avance". J'ai besoin d'attendre de voir comment réagissent les enfants à une activité afin de savoir quelle activité va être la plus adaptée ensuite. Donc je pense que ce que je proposais aux enfants n'était pas toujours ce dont ils avaient vraiment besoin. Il est logique alors que leur motivation baisse.

    J'ai donc tâtonné pendant quelques  semaines, mais mes divers changements ne me convenaient pas. Depuis la rentrée, j'ai enfin trouvé! J'utilise un outil qui me convient et qui convient à mes élèves. Vous le connaissez sûrement, j'ai nommé : Le plan de travail individuel!

    Qu'est ce que c'est?

    Voici un exemple de plan de travail donné à mes Grands la semaine dernière:

    Plan de travail

    Sur ce plan de travail figure la plupart du temps 4 activités: Photo + objectif. A côté de chaque case activité, il y a une case F (comme "Fait"), qui est cochée (ou tamponnée avec la date) lorsque les enfants ont fini l'activité. Aucune indication de réussite ou non de l'activité. Ce n'est pas le but recherché. Pour ça, j'ai mes tableaux doubles entrées avec les activités et/ou objectifs et les noms des élèves, que je remplis régulièrement.

    Le but de ces plans de travail est d'aider les enfants à devenir encore un peu plus autonomes dans leurs apprentissages. Leurs laisser le choix de faire l'activité qu'ils ont envie quand ils en ont envie, mais les aider également à gérer la frustration lorsque l'activité qu'ils convoitent n'est plus disponible à cause du trop grand nombre d'enfants déjà présents. Sur ce point, je vois déjà beaucoup de progrès en 3 semaines. Ils ont bien compris que s'il n'y avait plus de place, il leur "suffisait" d'attendre le lendemain pour faire l'activité. Ils ont également bien intégré qu'ils devraient faire TOUTES les activités du plan de travail et différentes stratégies se dégagent:

    - garder les activités qu'ils préfèrent pour la fin,

    - faire le premier jour l'activité qui les tente le plus,

    - ou encore se mettre avec son copain pour une activité qui ne les tente pas plus que ça... ça motive.

    Ce fonctionnement a été rapidement accepté, compris puis validé par les élèves. Pour le moment je ne travaille avec des plans de travail qu'avant la récréation, mais je pense que je vais rapidement en faire pour l'après récré...

    Au final, je retrouve une ambiance plus calme et des élèves plus motivés avec cette façon de faire. Cela me permet également d'individualiser au maximum les plans de travail. La plupart des GS ont le même, mais pour certains avec des besoins plus spécifiques, je modifie certaines activités. Les Moyens gèrent également très bien ce système et n'hésitent pas à aller demander l'aide d'un Grand si besoin.

    En parallèle avec les activités du plan de travail, je prends un groupe (j'impose pour le coup) avec moi.

    Un gros avantage également de ce fonctionnement, c'est le gain de temps. La mise au travail de tous les élèves est très rapide, cela évite l'excitation, l'énervement, etc... Le 1er jour du plan de travail, je présente les différents ateliers aux élèves (sur 4 activités il y a la plupart du temps 2 anciennes et 2 nouvelles). Cela prend un peu de temps, mais les élèves sont attentifs. Les jours suivants, il suffit aux élèves d'aller chercher leur plan dans leur casier et ils vont s'installer où ils le souhaitent.

    Vous l'aurez compris, mes élèves et moi sommes conquis par cette organisation... pour le moment! Rien n'est définitif ni figé... suite au prochain épisode happy.

    Si vous avez déjà expérimenté, si vous avez des questions, si vous souhaitez des précisions, les commentaires sont là pour ça!

    Et vous pouvez me rejoindre sur Fb: Méli mélo de ma classe et sur Twitter: @Meliodemaclasse

    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    delphine
    Vendredi 7 Juillet à 06:05

    A la rentrée, je vais avoir des ms/ gst après 15 ans de ps. Je pense mettre en place les plans de travail, merci pour tes idées, et ton partage!

      • Jeudi 13 Juillet à 22:16

        Après 2 ans de Ms, je repasse avec bonheur en Ms/Gs! C'est vraiment un niveau super smile Ravie que cet article ait pu te donner des idées!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :